Les Pirates Des Caraïbes


 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 La réunification ( tout )

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: La réunification ( tout )   Dim 22 Fév - 15:37

Cela faisait 1 voir 2 jours qu'Aloha et Dean étaient sur l'île mystérieuse, Aloha ne se réjouissait absolument pas de revoir les autres. Mais elle ne montrait absolument rien, elle se taisait ne parlait pas. Elle savait qu'ils allaient arriver c'était une certitude, la seule chose qu'Aloha attendait c'était des explications. Mais ce qu'Aloha craignait aussi c'est la destruction inévitable du village indigène qui l'a accueillie en héro. Elle n'oublierait pas le chaman de Kalikula qui avait de bonne parole à entendre. Elle était habillée avec des habits très sombre mais pas pirate ni guerrière. Ces anciennes armes, elle les portait à sa ceinture. Et pas de tricorne! Juste son ancien bandeau rouge. Assise près du feu, elle prenait un peu de sable dans sa main et le versait sur son autre main. Elle avait sur ces genoux son épée, elle souriait en la regardant et la serrait très fort. Elle disait que cette épée c'était pour sa maman Waiekio, femme indigène d'origine guerrière. Elle rigolait tout en observant les flammes crépitée, le feu... ami comme ennemi. La flamme intérieure d'Aloha est bien vivante, elle rêve de pouvoir faire payer tout le monde qu'Andrew à fait à sa famille. Pouvoir enfin lui donner une bonne leçon... Et quand il sera mort, la planque lui reviendra automatiquement. Mais cet endroit devra être purifié, et comme c'était le gang qui régnait en maître sur Tortuga. La donne pourrait changer... Avec son épée, elle pourrait prendre le pouvoir à Tortuga...Forcé les Anglais, les Français et les Espagnols à se rendre. Mais le souci, ils n'y auraient plus rien à faire ensuite...Aloha veux parcourir le monde, découvrir de nouvelle terre, sauvée la vie des innocents même si c'est une princesse Guerrière. Temps de chose à faire mais pour pouvoir y arriver va falloir se montrer plus ferme et autoritaire. Observant toujours les flammes, derrière son cheval lui donnait des coups de tête. Elle se retournait et le caressait avec un sourire. Elle sortait l'épée de Kalikula mais était tournée de dos, elle sortait le matériel pour entretenir son arme. Elle chantonnait un air étrange, mais oui la voix d'Aloha est terrible à entendre. La magnifique épée du destin pour Al, elle commençait sérieusement à s'emmerder sur cette plage à attendre des idiots qui ne savent pas traverser un Ouragan! Le plus pire de tout c'est le Maelstrom. Après quelques minutes, Aloha prenait son poignard tout en versant quelques goutes de sang sur la lame de l'épée. Elle prononçait quelques mots dans la langue indigène pour dire "Mon âme et cette épée sont liés ..." Ensuite, la petite Aloha rangeait son épée à sa place. Le mettant dans son dos mais pas de travers mais droit. L'heure approche à grand pas, là ou tout va se jouer sur cette île. Que beaucoup croit hanter ou maudit. Quel histoire personnellement ... De passée de simple matelot à princesse guerrière en moins de 24h, c'est sûr que cette légende va faire du bruit. Mais qui est vraiment Aloha Ihnoe, son histoire réelle. Comment est-ce que le destin a pu changé alors qu'elle était considérée comme malchanceuse, maudite, putin...

"Aloha Douglas était la première des filles, Waiekio sa maman était une belle indigène fille de joie mais ayant des origines guerrières. Aloha et Waiekio vivaient tranquillement jusqu'à que sa fille aye 5 ans. Andrew Douglas le père d'Aloha, en voulait à Waiekio parce qu'elle avait enfantée d'une jeune fille. Il était complètement fou de rage, il battait sa femme et en faisait voir de toute les couleurs à Aloha. L'être inférieur selon ces termes, pendant des années. Il a tentée en vain de mettre fin à la vie de sa propre fille...Qui a toujours su lui tenir tête, Waiekio et Aloha quand elles étaient ensembles sans Andrew. Sa maman lui apprenait des choses qui était inconnu aux hommes blancs. C'est là qu'elle a commencée à s'intéressée à la médecine. L'esclavage subi, la haine car son père était sexiste envers Al. On disait toujours en voyant Aloha que cette pauvre fille était très malchanceuse d'avoir un père comme Andrew. La malchance continuait lors de la naissance d'Elia qui elle aussi était une fille. Lorsqu'Aloha réussi enfin à fuir la folie de son père, Elia avait 6 ans et Aloha avait a peu près 24 ans. Depuis, elle l'a oublié. Ne l'a pas revue depuis son départ..."

Puis Dean criait que des navires approchaient de l'île, haaaaa enfin les voilà ces traitres...ces lâches de service! Aloha se levait prenait ces affaires. Caressait le cheval qui tranquilement se couchait sur le sable et se roulait. Aloha courrait à toute vitesse en direction de la mer, observant au loin se qui se passait. Elle voit qu'une des chaloupes se reversent et tout le monde tombait à la mer. Elle se retenait de rire, calme olympiens Aloha. Elle voyait que quelqu'un se rapprochait avec un peu de difficulté. Elle observait puis après plusieurs minutes, elle voyait que quelqu'un lui fonçait dessus arme à la main. Aloha faisait de même, elle sortait une voir 2 épée. D'ou venait la seconde mystère et boulle de gomme. Aloha reculait légèrement et un combat brutale s'engageait entre Aloha et son adversaire.

-Why?

http://www.deezer.com/track/3761


Dernière édition par Aloha Ihnoe le Dim 22 Fév - 15:56, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Elia Douglas
Bon marin


Nombre de messages : 22
Age : 22
Date d'inscription : 12/02/2009

Feuille de personnage
Argent: 50 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Dim 22 Fév - 15:47

Le regard d'Elia se promena longuement sur l'horizon. Ils étaient dorénavant dans la barque. Un barque faite de bois comme toutes les autres, une chose ordinaire quoi. Cependant, les pensée de la jeune pirate étaient dirigées vers autre chose. Il y a quelques minutes de cela, elle avait trouvé un journal intime. Journal qui avait appartenu à sa grande soeur. Alors comme ça, Aloha avait fait escale à bord du navire du Capitaine Jack? A ce moment, il lui était impossible de faire dériver son regard de l'île qui se trouvait en face. Un détail l'attirait. Non seulement elle avait entendu une voix qui prévenait de leur arrivait, mais par dessus le marché: il y avait deux présences. Lentement, Elia ferma les yeux et se remémora les paroles qu'elle avait échangé avec sa soeur, étant petite. Un petit sourire apparut sur ses lèvres. Alors comme ça... pourquoi avait-elle choisi de partir? Sa mère lui avait toujours dit qu'elle avait demandé à Aloha se partir pour sauver sa vie. Pourtant, Elia ne comprenait pas pourquoi sa grande soeur n'était pas revenue pour sauver les dernières femmes de la famille. Pourquoi n'était-elle pas venue les secourir? Les sortir de ce pétrin? A vrai dire, la jeune fille ne savait pas vraiment comment en réagirait si elle venait à retomber sur sa soeur. Dans un premier temps, elle dit qu'elle lui sauterait certainement dans les bras, soulagée de la retrouver... Or, elle ne pouvait tout de même pas s'empêcher de ressentir un profond dégoût à son égard. Tanos allait sans aucun doute régler certains comptes. Mais qu'il fasse, de toute façon, sans mentir, la blondinette n'avait plus grand chose à perdre. S'il fallait qu'elle perde la vie dans un combat, elle n'hésiterait pas à le faire. Soudain, absorbée par ses pensées, la pirate se pencha légèrement sur l'avant et réussit à faire... chavirer a barque! La panique s'empara d'elle quand elle s'aperçut qu'elle avait la tête dans l'eau. Sa chance de survie était de rejoindre le sable... Mais ils étaient tellement loin...Terriblement loin! Allait-elle réussir à nager jusqu'à l'autre bout alors qu'elle avait cette maudite phobie de l'eau? Son regard ne s'attarda pas vers Tanos qui devait être lui aussi à l'eau. Elle se foutait complètement de ce gars. La seule personne pour qui Elia ressentait la peur de perte n'était autre que Sybille. La jeune femme devait certainement savoir nager, mais pourtant... c'était plus fort qu'elle. Mettant toute sa volonté dans ses gestes, Elia se mit à nager de plus belle. Allez ma grande, tu peux le faire... Fais le si tu veux avoir des réponses à toutes tes questions?! Fais le si tu veux un jour avoir la chance de revoir ta soeur?! Fais le si tu rêves d'obtenir des explications sur le fait qu'elle ne soit pas revenue! Après plusieurs minutes de nage, elle toucha enfin terre... Essoufflée, Elia se laissa tomber sur le sable, histoire de reprendre son souffle. A plusieurs reprises elle avait manqué de se noyer... La nage n'était décidément pas son loisir favori! Puis brusquement, tandis qu'elle relevait la tête, son regard s'arrêta sur une personne... Une personne non loin d'elle. Des images de son passé refirent leur apparition, toutes plus douloureuses que les autres. Son coeur s'arrêta et elle ouvrit de grands yeux en comprenant ce qu'il se passait. C'était Aloha! C'était sa grande soeur! La haine s'empara brutalement d'elle et sans vraiment en avoir conscience, Elia se leva pour ensuite saisir son épée et se mettre à courir vers elle, le coeur lourd. Pour le moment, aucune larme ne désirait sortir de ses yeux, mais dans quelques minutes, elle savait qu'elle ne pourrait pas s'en empêcher. La femme avait la même couleur de peau qu'elle... Extrêmement pâle... Et ses cheveux... Son apparence. Il était impossible de se tromper! C'était bien elle! Arrivée à la moitié du chemin, la pirate accéléra sa course et fondit dans l'air comme pour arriver au dessus de la tête d'Aloha. Une attaque remplit de haine et de remords à la fois.
Elia: "Tu nous a ABANDONNE!"
Sa voix se faisait méprisante et plein de méchanceté. A partir de cet histoire, une bataille allait commencer. Une bataille entre soeurs.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Tanos Delm



Nombre de messages : 58
Age : 23
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Argent: 463 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Dim 22 Fév - 17:23

La barque avait chaviré, loin de l'île. Tanos n'avait pas eu le temps de comprendre qu'il se retrouvait une deuxième fois à l'eau. Mais cette fois-ci, il n'était pas assomé, et pas non plus au milieu d'un ouragan. Il se mit à nager avec aisance vers l'île, comme plusieurs des gens autour de lui. L'eau était froide, mais tolérable, et il ne semblait pas y avoir de récifs dans les environs. La nage allait être facile. Pourtant, quelqu'un le dépassa: et ce n'était autre qu'Elia. Avait-elle vu quelque chose d'important sur cette île? De toute évidence, elle était poussée par une volontée très forte, car elle n'avait pas l'air de très bien nager. Il se doutait qu'elle aimerait bien qu'il crève dans l'eau, mais ce n'était pas grave. À quoi s'attendre dans une telle situation? De l'aide? Non, jamais. Il fallait pour le capitaine se débrouiller seul, et gagner le rivage. Le plus vite possible. Les vagues commençaient à se lever tandis qu'il approchait du rivage, car la marée était haute. Le courant le fit dévier de sa trajectoire, mais ce n'était pas trop grave... Du moins c'est ce qu'il croyait. Finalement, il toucha le rivage, à une bonne centaine de mètre plus loin de l'endroit où Elia s'était stoppée, tant les vagues l'avait poussé. Un peu essouflé, il s'assit sur le sable, dans l'espoir de ce reposer... Mais ce qu'il vit l'en empêcha. Elia venait de foncer sur quelqu'un qu'il connaissait sans le savoir... La personne fit mine de se défendre. Là, il la reconnue: c'était Aloha Ihnoe, très différente de l'habitude, et face à elle sa soeur, de dix-huit ans plus jeune qu'elle. Elles se stoppèrent un moment et Elia criait quelque chose. Il n'entendit pas. Plus qu'une chose ne comptait: sauver des vies.

Par tous les dieux... Elles vont se battre!

Fonçant à toute allure vers le lieu du combat, il espérait pouvoir les empêcher de faire un acte qu'elles regretteraient. L'une où l'autre allait vaincre, et c'est ce qu'il craignait. C'était un jeu dangereux, et il ne désirait pas la mort d'Aloha, mais pas non plus d'Elia. Mais lorsqu'il parvint à elles, le combat avait déjà commencé, et quelqu'un devant lui se plassa pour l'empêcher d'intervenir. Il le reconnut immédiatement.

Toi?

_________________
Cette guerre ce gagnera dans le sang de l'Angleterre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Clesh
Bon marin


Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 02/01/2009

Feuille de personnage
Argent: 85 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Dim 22 Fév - 20:46

Dean regarda les navires qui restaient là près de l'île et les barques se déployèrent quand une d'entre elle se retourna, Dean regarda Aloha qui paraissait tendue. Il la regarda d'un air interrogateur, mais pourquoi était-elle comme cela ? Il restait près d'elle quand soudainement elle fonça vers la mer, une fille sortit de l'eau et fonça avec une arme vers Aloha, Dean ne comprit pas du tout pourquoi les femmes allaient se battre, il dégaina son sabre et fonça après Aloha, il la rattrapait, mais il fut perturbé au dernier moment par un homme qui fonçait également vers elles, sentant qu'il allait peut être l'intention de faire du mal à Aloha, Dean s'élança vers l'homme et se planta devant lui, il reconnut alors Tanos son ancien capitaine.

- Ben oui moi, c'est la première réaction que tu as en me voyant Tanos ? Je suis plus coriace que j'en ai l'air ! On vous attendait depuis un bon bout de temps le sais-tu ? Et qui est cette fille ? Pourquoi Aloha a-t-elle couru dans sa direction prête à l'affronter dans un combat à mort ? Il est temps pour nous de les arrêter !

Dean et Tanos repartirent vers les deux jeunes femme, et alors qu'Aloha venait d'exécuter un joli coup, Dean stoppa la lame d'Aloha et se tourna vers elle, il la regarda très étonné.

- STOP ! Pourquoi faites-vous cela ? Vous vous connaissez ??

Alors que Dean disait ces mots avec une grande interrogation de sa part, il manqua de se faire décapiter par l'inconnue ! Dean se baissa de justesse et se retourna, Tanos était avec l'autre jeune femme. Dean resta tout de même entre les deux adversaires, il ne voulait pas que son Aloha ne se fasse blesser sans raison apparente. D'autres hommes arrivèrent sur la plage, peut être y avait-il Jack Sparrow ???

Puis Dean dans un moment d'énervement car impuissant devant le duel qui continuait, il sortit son pistolet et le tendit vers l'autre jeune femme, son sabre lui se tournait vers Aloha.


- CA SUFFIT !!! Si vous ne vous calmez pas toutes les deux, je risquerai de me mettre terriblement en colère et croyez moi malgré mon âge, je peux très vite montrer mes véritables talents !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Dim 22 Fév - 22:08

Aloha s'arrêtait en voyant pauvre fou! Il la menaçait quelle grave erreur. Elle tenait toujours ces deux épées, mais elle réalité elle en possédait 3. Ce combat allait se finir maintenant? Non loin de là, il ne va pas s'arrêter en si bon chemin. Elia en veux à Aloha d'être partie, or celle-ci est frustrée qu'on lui dise cela. Aloha tournait légèrement la tête, les autres vont ne pas tarder à les rejoindre et la bagarre risque de s'achever trop vite. Elle se rapprochait de Dean dangereusement, la fougue était dans son regard. Cette flamme intérieure qui brûlait lui donnait de l'énergie considérable. Elle réfléchissait à toute vitesse, le seul moyen de continuer cette belle bagarre c'est de ce débarrasser de Dean. C'est navrant pour lui mais c'est ainsi, et aussi Aloha n'as pas besoin d'aide... Elle sait ce battre, se défendre contrairement à certain. Les secondes s'écoulent puis faisait semblant de ranger son épée et dit:

-Je suis désolée mais ... cette histoire ne concerne que moi et Elia ... Personne d'autre viendra s'en mêler m'as-tu bien compris Dean? Je sais me battre et me défendre...l'Aloha que tu as connue n'existe plus ... Maintenant finissons en!

Aloha reprend ces deux épées fonçait à toute vitesse droit sur Dean et non pas sur Elia, elle faisait un saut prenant son épée qui était dans son dos. Elle se retrouvait tête à l'envers et frappait violement avec le manche de son arme Dean de toute ces forces augmenté par l'épée et sa rage. Quand Aloha rastérisait, Dean tombait assommé sur le sol. Fallait faire très vite, les autres approchait.

-Désolée pour ça mais ne t'en mêle pas Dean ...

Aloha rangeait son épée dans son dos, reprenait ces deux sabres et dit:

-Je vais te dire ne jamais faire confiance aux hommes...Aller viens te battre si tu l'ose!

Aloha fonçait à toute vitesse dans la jungle en direction du Nord de l'île et la bagarre continuait entre les deux femmes mentant d'un cran la violence et la rage. L'amazone reprenait les coups et gérait bien la douleur. Le combat continuait dans cette jungle, les deux femmes s'éloignèrent le plus possible des autres. Cette histoire c'est entre Aloha et Elia, les yeux d'Aloha avaient changé à cause de Dean. L'ayant mit dans une telle colère, maintenant ce combat va s'annoncer sanglant. C'est l'heure de la guerre, l'heure de la bataille. Aloha qui se plaignait de ne rien faire voilà de quoi s'occuper. Mais Aloha ne montrait pas toute sa puissance de frappe, elle économisait des forces pour la prochaine bataille...Aloha ne veux pas que les autres les suivent donc étant indigène guerrière. Elle déviait de la route prenant un chemin inconnu qui menait directement à l'Ouest. Ce chemin était pentueux et chaotique, Aloha s'arrêtait et commençait à frapper violement sa sœur rempli de cette rage.

-Comment peux-tu oser te présenter devant moi en me demandant pourquoi je VOUS ai abandonné? Et toi ou tu étais Elia ... Quand je suis revenue! Car oui je suis revenue mais tu n'étais pas là. Ou étais-tu quand Maman m'a demandé si je t'avais retrouvée...Ou étais-tu quand je me faisait torturée sous le regard de folie de père!? Répond!

Aloha en avait assez qu'on la prenne toujours pour l'idiote, l'incapable de service! Les deux femmes qui se battaient sur ce chemin pentueux, les lames s'entrechoquaient avec une telle violence que des étincelles apparaissaient. Elia frappait sa grande soeur au visage, celle-ci se reprenait la lame en pleine figure. Aloha tâtonnait son visage mais aucune douleur, elle ne disait rien. Du sang sur ces doigts, oualalalala... Aloha faisait tournoyer ces deux armes, cette rage en elle. Elle fonçait droit sur Elia en la frappant de toutes ces forces. L'acharnement d'Aloha était sans limite. Elle avait tellement mal, toutes ces années de souffrance, ou elle vivait dans l'ombre de son père. Maintenant qu'elle était plus au moins libre on remet ça. Les larmes coulaient le long des joues, non pas à cause de la douleur physique mais à cause qu'il faut faire ressortir toute sa haine contre les hommes.

-J'aurais du jamais suivre Sparrow, j'aurais du rester à Port Royal! Et ne jamais revenir à Tortuga! Mais je l'ai fais pour mère! Je sais que j'ai perdu le sens du mot Ohana. Ohana signifie famille, Ohana signifie que personne ne doit être oublié ou abandonné. Je n'avais pas le choix Elia...Mère a voulue que je puisse vivre ma vie, alors j'ai fuit l'enfer. Je n'étais pas prête à se moment pour revenir affronter père et vous libérez...J'étais trop faible ... Mais maintenant je suis prête Elia, affronter Père et que son règne s'achève dans la douleur et la souffrance...Mais me demande pas de te demander pardon parce que je ne suis pas revenue. Si je l'avais fait je ne serais plus là! Aurais-tu voulu la mort de ta soeur? C'est ça que tu veux...La honte de la famille Ihnoe... Mère ne souhaitais pas nous voir nous battre!

Aloha frappait encore plus fort et plus vite, le gros soucis dans l'histoire c'est l'instabilité du terrain. Malheureusement Aloha perdait l'équilibre entrainant dans sa chute Elia, les deux femmes avait du mal à se rattraper pour éviter de rouler jusqu'en bas en amont de la rivière. ça se passait à une telle vitesse, Aloha voyait la rivière se rapprocher à toute vitesse. Fallait ralentir, elle se retournait sur le côté. Elle se reprenait au passage des cailloux, sa chute finissait en bas à la rivière. Complètement dans l'eau, couchée. Elle regardait le ciel, les larmes coulaient. Elle se repausait là dans cette rivière ou l'eau n'étais pas très chaude à vrai dire. Étonnant l'épée de Kalikula était resté dans son dos, la petite Aloha ne bougeait pas de l'eau. Elle soupirait et laissait la tête tombée dans l'eau toujours avec ces larmes. Une sorte de repos provisoire, elle ne bougeait pas de la rivière....

http://www.deezer.com/track/715764
Revenir en haut Aller en bas
Elia Douglas
Bon marin


Nombre de messages : 22
Age : 22
Date d'inscription : 12/02/2009

Feuille de personnage
Argent: 50 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Dim 22 Fév - 22:55

A la vue de l'arme que tenait Dean dans l'une de ses mains, elle eut le grand réflexe d'elle même poser une main sur son pistolet. S'il comptait attaquer et lui tirer dessus... hé bien qu'il le fasse! A partir de maintenant, Elia n'avait plus vraiment grand chose à perdre! Une soeur qui était partie, oubliant complètement sa propre identité, une mère a la merci du père... et un père barge sur les bords... Quelle chance elle avait. Quelle belle famille. Les réflexes du pirate qui menaçait ne semblaient pas vraiment bien développé vu qu' Aloha parvint à l'assommer à l'aide du manche de son épée. Pauvre fou... Tanos arrivait au loin, Elia le sentait. C'est peut-être à ce moment précis qu'elle eut une pensée pour lui. Non, en aucun cas elle n'avait voulu sa mort... C'était juste qu'elle avait eu du mal à comprendre ce qu'il se passait, la situation était bien trop complexe pour qu'elle se pose des questions à ce moment là. Et enfin, après avoir vu ressurgir des dizaines d'images du passé, le combat reprit de plus belle. La haine... Quel drôle de sentiment. Un sentiment qui pousse réellement au meurtre et qui serait capable de causer la pire des peines à la personne concernée. Si seulement elle avait été préparé psychologiquement à une quelconque rencontre avec sa grande soeur. Si seulement elle avait été mise au courant que leur chemin se croiserait en ce jour... Aloha allait avoir des arguments, la blondinette en était certaine, mais en aucun cas elle s'en sortirait indemne! La forêt allait être le tombeau de l'une des deux soeurs. Mais laquelle? Qui finirait six pieds sous terre? Il y aurait fort à parier que ce soir Elia... Aloha est bien plus entraînée et plus forte au niveau de son armement. Pourtant, la cadette voulait se donner ses chances, montrer à sa soeur qu'elle avait passé du temps à la chercher et que son coeur se faisait de plus en plus lourd chaque jour. La question qui revenait le plus fréquemment dans son esprit n'était autre que:'Pourquoi es-tu partie aussi brusquement?! Pourquoi m'as-tu laissé toute seule?!' Les paroles de la guerrière ne lui faisait rien... Jusqu'au moment où elle commença à aborder un sujet un peu plus compliqué. ELLE voulait savoir pourquoi sa petite soeur n'était pas là? Tout simplement parce qu'elle était partie à sa recherche! A la recherche de l'être qui lui était le plus cher! Mais ça, Aloha ne pourrait peut-être jamais réellement le comprendre.

Elia: «Tu veux vraiment savoir pourquoi je n'étais pas là ce jour là? Tu veux vraiment le savoir? Je vais te le dire moi! J'étais partie à ta recherche! Maman allait de plus en plus mal et je pensais que suite à toutes ces choses tu reviendrais... Mais non, tu n'es même pas revenue pour nous aider! Et si tu l'as fait... c'était TROP TARD!

De toute façon, Elia avait l'habitude qu'on la prenne pour une bille, refusant d'entendre tout ce qu'elle allait continuer à débiter. Trop de mauvais souvenirs refaisaient surface. Trop de mauvais souvenirs venaient ternir l'humeur de ces retrouvailles. Trop de mauvaises choses arrivaient au même instant... Si vous saviez comme cela fait mal de retrouver quelqu'un que l'on croit coupable d'abandon... Une de ces personnes qui prétend revenir et qui finalement, ne revient jamais pour vous. Dans une colère noire, Elia attaqua plus rapidement, toujours plus rapidement. Et sa lame vint enfin percuter le visage de son adversaire. Le lien du sang n'avait plus rien à voir dans cette histoire. Elia se battait contre Aloha comme face à un quelconque ennemi. Ennemi qui pourtant, attirait sa méfiance, sa haine... son dégoût. Elle pouvait bien lui faire croire qu'elle avait mal, lui faire croire qu'elle souffrait moralement de cet affrontement, mais jamais au grand jamais Elia ne laisserait cette affaire passer! Aloha n'était pas venue l'aider et elle allait devoir en payer les conséquences?!

Elia: «A ta place j'aurais été capable de donner ma propre vie pour libérer ceux à qui je tiens VRAIMENT! Si tu savais à quel point j'avais peur... mais chaque soir, en regardant la lune je me disais que tu viendrais le lendemain pour nous aider... Mais tu ne t'es jamais PRESENTEE!»

Le terrain commençait à devenir plus que dangereux.Et les coups pleuvaient de plus en plus vite, un coup d'épée passa non loin de son visage. C'était suicidaire de se battre sur un chemin aussi peu régulier et en pente par dessus le marché! Aucun sentiment ne pouvait se lire dans les yeux d'Elia qui continuait de se battre et de contrer les attaques de la guerrière. Soudain, des larmes roulèrent sur ses joues. Des larmes tellement chaudes et comblées de chagrin. Puis il y a eu cette lourde chute alors qu'elle s'apprêtait à contrer l'une des attaques... Une chute qui ne pourra que lui laisser des séquelles. Son corps à terriblement roulé sur les roches, déchirant presque à moitié les vêtements qu'elle portait. Des coupures au niveau de la poitrine, de ses jambes... de son visage. La douleur physique était affreuse. La chute n'arrivait jamais à sa fin, Elia crût sérieusement y laisser sa vie. Pourtant, aucune peur ne filtrait, elle se laissait tomber librement, sans tenter de se rattraper. Et quand elle toucha terre, un cri horrible se fit entendre. Des larmes coulèrent de ses yeux... elle les ferma. Aloha se trouvait à quelques mètres d'elle, étalée également de tout son long. A rivière prit une couleur sang, couleur qu'Elia détestait plus que tout. Mais il lui restait cette mauvaise impression d'être impuissante face à sa prochaine mort. L'épée avait volé, quelques mètres plus loin, elle aussi. Allongée sur le côté, Elia n'osait plus bouger... Si elle devait mourir, autant mourir au combat, abattue par une épée... et tant qu'à faire... l'épée de sa soeur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Dean Clesh
Bon marin


Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 02/01/2009

Feuille de personnage
Argent: 85 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Mar 24 Fév - 12:27

Dean ne vit pas le coup venir et tomba à terre lamentablement, apparemment personne ne prenait au sérieux le jeune pirate ... Dean regarda les deux femmes se battre en courant vers la forêt, Dean se releva rapidement et courut dans leur direction. Certes Aloha connaissait désormais bien la forêt, mais elle avait oublié que Dean également la connaissait et de plus il courrait assez vite pour rattraper n'importe qui ! Il les suivait de loin, il dut tout de même s'employer pour tenir leur course car elles avaient la colère en elles, et leur vitesse n'en fut que plus rapide. Dean accéléra sa course pour arriver à être très près d'elles, mais elles ne le virent pas trop occuper à vouloir tuer l'autre.

Dean fonça quand soudain, les deux femmes tombèrent dans une chute assez importante, elles roulaient sur le sol jusqu'à une rivière en bas, Aloha tomba dedans alors que l'autre ne bougeait plus sur le sol. Dean se lança à leur poursuite, mais il s'aidait des arbres pour éviter de tomber, il arriva enfin en bas de la descente vertigineuse et ramassa l'épée de ce qu'il avait comprit durant l'affrontement comme étant la soeur d'Aloha. Il s'avança vers la jeune fille qui était à terre et comprit qu'elle était inconsciente, il regarda en direction d'Aloha et lui demanda si de son côté tout allait bien... Il comprit qu'elle ne bougerait pas de cette rivière, Dean alors plongea dans l'eau et ramena Aloha sur la terre ferme, Dean n'était pas rancunier, il oublia le moment où Aloha l'avait volontairement mis à terre pour pouvoir se battre avec sa soeur. Dean aida à relever la soeur d'Aloha, puis il les regarda toutes les deux.


- Je ne sais pas bien pourquoi vous en êtes arrivé là, mais en tout cas ce combat ne peut qu'apporter la mort de vous deux. Au lieu d'essayer de tuer l'autre, vous devriez plutôt parler et dire à l'autre ce que vous voulez qu'elle entende sans effusion de sang.

Il s'arrêta de parler, comprenant que cela ne servirait à rien de continuer ce discours, c'était à elles de prendre leur décision, soit de continuer un combat qui dans tous les cas serait inutile, crèverait le coeur de l'une des gagnantes et qu'à l'arrivée leur seule victoire sera d'enterrer le corps de l'autre... Dean espérait qu'elles entendraient raison avant qu'il ne soit trop tard, certes leur passé, leur histoire était peut être douloureux mais il fallait en parler pour pouvoir l'oublier à jamais ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Mar 24 Fév - 12:47



Aloha n’avait guère besoin d’aide, elle se relevait secouait la tête. Passait la main sur son visage pour l’essuyer. Elle tâtonnait sa blessure à la figure, puis écoutait même pas se que disait Dean. Son regard était indifférente sans aucun sentiment rien. Elle s’en foutait royalement de ce qu’il pouvait raconter, elle donner des explications… Et en plus comment savait-il que c’est sa sœur si elle ne l’avait jamais mentionnée nulle part. Elle qui espérait oubliée le passée pour se construire un nouvel avenir… c’est raté encore une fois. Aloha ne faisait absolument rien aucun signe, aucun sourire. La seule chose c’est qu’elle était en train de vérifiée si ce qu’elle portait sur elle n’était pas endommagé par la chute. Elle sortait son pistolet complètement trempée donc inutile pour le moment. On lui pausait à nouveau la question mais Aloha n’écoutait rien. Elle tournait légèrement la tête mais sans plus sans réaction. Ils attendaient quoi sérieusement de la pars d’Aloha ? Que celle-ci commence à raconter toute sa vie ? De la descente aux enfers à cause d’un père complètement ivre et idiot ? De sa pauvre mère qui essayait de sauvée Aloha alors que c’était le contraire. C’était toujours Aloha qui se reprenait les coups parce qu’elle défendait sa chère maman. Et puis malheureusement, l’arrivée d’Elia n’a fait qu’amplifiée le phénomène. Aloha était folle de rage non pas contre sa maman mais le fais d’avoir eu une sœur ! Elle aurait préférée avoir un frère… ça lui aurait évité d’avoir à subir l’humiliation d’avoir une petite sœur. Waiekia comprenait le désespoir de l’aîné, mais bon Aloha ne pouvait en vouloir au destin cruel. Comme de toute façon elle pensait ne jamais pouvoir sortir de ce trou à rat. Elle s’occupait pendant quelques années de sa sœur, se qui se passait c’était qu’Al n’était pas heureuse du tout. Elle voulait vivre sa vie, loin de l’enfer. La première des filles disait à sa maman quand est-ce que ce cauchemar finirait ? Avait-elle la moindre chance de réchapper à ce destin funeste. Puis vain ce jour, celui qui restera dans sa mémoire. Aloha était comme d’habitude enfermée dans sa cage trop petite. Elle regardait la pluie tombée et entendre le tonnerre gronder. Al se demandait pourquoi elle était encore en vie…Toujours pareil, le père saoul gueulait sur sa mère. Elia qui ne comprenait pas pourquoi Andrew faisait cela et sa grande sœur qui se plaignait chaque jour ! Andrew s’était cassée pour se saouler la gueule, Waiekioa avait échappé au regard des hommes de son « mari » clef à la main. Elle allait délivrée sa fille Aloha, en sortant de sa cage. Sa mère lui dit la chose la plus invraisemblable au monde. « Ma chère fille, va ! Fuit cette planque de malade. Va vivre ta vie, celle que tu souhaitais mon enfant ! Et ne revient jamais ! ». La petite Aloha n’avait que 24 ans, elle était surprise que sa mère arrive à l’aider à faire ce qu’elle avait échoué des mois auparavant. C’était une occasion unique et inespérée, mais Aloha refusait de partir en les laissant toutes les deux. Sa maman était ferme, Aloha devait partir sur le champ et ne jamais revenir au risque de ce faire tuer par son pauvre fou de père ! Celle-ci regardait Elia la serrait dans les bras et s’enfuyait sous la pluie de Tortuga pour essayer de trouver un navire direction Port Royal. La ville de l’exile pour Aloha et son rêve de devenir médecin ! Par la faute de Sparrow elle est revenue à Tortuga âgée de 35 ans, soit 11 ans plus tard. Elle ne se souvenait plus qu’elle avait une sœur, essayant d’oubliée le passée qui aujourd’hui la rattrape…
C’est le point mort, les autres les ont rejoins et Aloha ne parle toujours pas. Elle se mue dans le silence, ils ne peuvent comprendre. Cette cicatrice là ne se refermera jamais, elle qui voulait pouvoir voyager vivre sa petite vie tranquille en temps que médoc risque d’être compromise. Son regard était toujours le même vide sans sentiment. Rien que de voir Jack Sparrow et Tanos, la dégoutait intérieurement. Et les questions continuent… Pourquoi n’a-t-elle jamais parlée d’Elia ? Est-ce bien sa sœur ? On accuse Elia d’avoir incendié la planque de Tanos, la seule réaction d’Aloha par rapport à cela c’est un rire simple et banal. Ils sont complètement fous ! Plus ivre que ça pour raconter des conneries pareilles…Et les deux là … ils vont devoir payer pour se qu’ils ont fait. Jack Sparrow en premier pour l’avoir abandonnée à Tortuga et maintenant elle sait pourquoi il est sur cette île. Non pas pour Aloha elle-même mais pour l’épée … Ensuite Tanos Griffe le traître … Celui qui a engagé sur son navire William un des meilleurs agents de son père Andrew…Ou elle a eu la chance d’en réchappée. Bien sûr Aloha se reprend une sacrée gifle parce qu’elle ne répond toujours pas et pour son « insolence ». En plus on la traite de matelot… pauvre fou se disait Al qui les regardait sans rien en gros causer toujours vous m’intéressée pas. Elle levait la tête et voyait que le ciel changeait d’aspect, la pluie se mettait à tomber. La nuit tombait sur l’ile qui sera leur tombeau … Elle a bien l’intention de les punir tout s’il le faut. Elle rigolait et dit enfin :


-Au lieu de perdre notre temps à des bavardages inutiles…Ne pensez-vous pas qu’il serait mieux dde trouvé un endroit où dormir ? Surtout qu’ici la nuit est spéciale, le vent se lève et la pluie signifie… Orage violent. Et laissée Elia tranquille...Sinon vous aurez affaire à moi!

Aloha est surveillée et elle le savait très bien. Elle est indigène, il y a des superstitieux comme Gibbs mais lui contrairement aux autres. N’est pas un imbécile, il a un cœur d’or celui que son père n’a jamais eux. Elle reprenait ces affaires sans dire la moindre excuse à qui que se soit. Mais elle n’avait ni colère, ni haine ni rien. Quand elle est comme ça, vaux mieux ne pas se trouver sur son passage. Ce n’est qu’une apparence trompeuse. Elle faisait semblant de rien, mais intérieurement elle se préparait à frapper. On la punissait de mauvais comportement, mais elle s’en foutait complètement ces êtres inférieurs comme disait Andrew Douglas à Aloha Ihnoe. On lui demandait de soigner Elia, étrangement elle s'approche de sa soeur et la regarde dans les yeux. Elle sortait se qu'elle avait encore potable, elle faisait son job. Aloha n'est pas vraiment en colère contre sa soeur elle comprenait...Elle lui donnait de quoi donner du courage, de la force et de la volontée. Les autres, elle refusait de soigner ces idiots.[/colors].

[color=brown]-Pour le froid et la douleur ...


De toute façon, il fallait se réfugier le vent et la pluie commençait sérieusement à frapper l’île. Aloha maintenant toujours aussi calme, ne disant rien avançait avec les autres qui ne pausait pas vraiment de question sur pourquoi est-ce qu’elle était comme ça. Après quelques heures de marches sous une pluie battante et des vents violents. Les premiers coups de tonnerre se faisaient entendre, pendant la marche Aloha avait son plan pour se venger pour bien faire comprendre que maintenant ce sera elle qui fera la Loi sur cette île. Et le destrier d’Aloha dans tout cela ? Il était bien là et suivait sa maîtresse à distance. Ils arrivèrent à la grotte, là ou était Jack avant de quitter l’île grave erreur selon Aloha. Ils préparaient le camp, pendant ce temps Aloha était entouré de « gros bras » stupide. Elle ne les craignait nullement, ils sont peu être baraqué mais ils n’étaient rien à côté de son génie et de son épée. Pour pouvoir frapper, il va falloir tuer sans écoulement de sang. Un avertissement, Aloha prenait quelques fiole enfin celle qui ne s’était pas cassée en cours de route. Elle sortait une partie de son matériel qui n’était pas sur son destrier. Elle faisait sécher se qui était mouillée, bien sûr on la regardait. La seule chose, elle observait discrètement chaque mouvement de chacun. Elle avait remarquée que comme d’habitude, il y avait du rhum ! Mais c’est excellent ça…l’instrument de leur mort. Une mort sans odeur, ni gout, ni couleur. Un poison lent et douloureux, elle était en train de le préparer avec ce qu’elle avait. Elle entendait ce puissant orage dehors, lui rappelant son entraînement avec son maître. Aloha avait obtenue une poudre qu’elle versait dans une des fioles qu’elle rangeait dans son habit. Maintenant plus qu’à patienter qu’ils dorment tout, avant on essayait toujours de la faire parler. Elle rigolait et dit :


-Pourquoi voulez-vous que je parle sachant que vous m’avez trahi … Sachant aussi qu’on ne quittera pas cette île de si tôt ! Ce n’est pas l’Ouragan qui nous ralenti c’est autre chose j’en suis sûr et certaine. Non je suis votre instrument… vous avez besoin de moi pour chercher quelque chose…

Elle prenait quelque chose qu’elle jetait dans le feu, les flammes crépitaient plus mais Aloha voyait comme une prémonition dans ce feu. Le retour de sa mère Waiekioa et la destruction du village Indigène. Elle soupirait puis faisait semblant de ce coucher, évidement certain n’allait pas dormir tout de suite. Attendant patiemment que cela arrive. A environ 3h du matin, Aloha levait l’œil. Elle se levait sans faire de bruit a la pointe des pieds se dirigeait vers les réserves de nourriture. Elle versait le continue de sa fiole dans différente bouteille de rhum. Toujours sans aucun bruit retournait là ou elle était. Au même moment deux matelots, un de Jack et un de Tanos décidèrent de continuer leur cuite. Aloha couchée ouvrait légèrement l’œil et observait la scène. Ces deux là sont bons pour la tombe ! L’antidote ? Seule Aloha la connaît…Elle se relevait et se cachait dans l’ombre, il fallait partir et comprendre sa prémonition. Alors qu’elle partait en douce, quelqu’un lui pointait le pistolet à la tête. Aloha en avait assez qu’on lui mette les bâtons dans les roues. Vitesse et efficacité, elle sortait son épée de Kalikula qui illuminait en bleue la grotte. Et d’un seul geste décapitait le malheureux, elle grava sur son corps « traître » d’une manière d’une nouvelle malédiction. La colère des Dieux sur Sparrow et Tanos…Tout ceux qui boirons le rhum infecté mourrons dans les 24h après l’ingestion du liquide. Elle rangeait son épée et s’en allait dehors malgré l’orage et les vents. Arrivé au bout de la grotte, son destrier l’attendait. Elle était heureuse de le revoir, enfilait son armure se mettant en sel et rentrait à la « maison ». Rien à foutre de ce qui va leur arrivé à ces anciens « amis ». Pendant son périple, Aloha cru entendre une voix bien reconnaissable celle de sa mère qui l’appelait. Étrange… Puis a environ 1km du village, elle voit une silhouette qui l’appelait. Elle s’arrêtait en face, puis l’éclair illuminant la zone montrait Waiekioa ! Sa maman était bien là, comment est-ce possible se demandait Aloha.



-Maman ! Qu’est-ce que tu fais ici ? Sur cette île ?

-Aloha c’est bien toi ? Aloha ma fille !?

Aloha descendait de son destrier et fonçait bras ouvert vers sa maman, d’un coup tout change. Elle serrait tellement fort sa mère et pleurait en la voyant. Mais il ne fallait pas trainée, l’orage était violent et rester dehors était déconseillée. Elle aidait sa mam’s a monter sur son dada et direction le village indigène ou le sage savait que l’Élue allait revenir. Quand elle arrivait, le sage les accueillait chez lui. Waiekioa était surprise de voir la marque sur le visage de sa première fille.

-Aloha qu’est-ce que c’est cette marque à ton visage ?

-ça… ho c’est rien la folie d’Elia …

-Tu l’a retrouvée ? Mais … que ce passe-t-il Aloha ?

-C’est elle qui m’a retrouvée et elle veux me faire payer que je t’ai abandonnée … Qu’est-ce que tu lui a dis mère…J’ai pourtant bien dit que je ne pouvais pas revenir je n’était pas prête…

-Je sais.. je lui ai dis mais elle ne m’as pas écouter…J’ai appris que tu as sauvée ce village ? Que tu es l’Élue de Kalikula. Je suis si fière de toi Aloha, ton rêve est devenue réalitée. Mais dit-moi ou est Elia ?

-Avec les « étrangers » dit le sage.

-Aloha tu te rend compte de ce que tu as fais ?

-Oui je m'en rend compte! Je suis énervée depuis quelques jours déjà et comme une imbécile je me suis battue avec c'est se qu'ils voulaient les autres…

-Je sais que tu es frustrée, que tu rêvais d’une nouvelle vie. Mais maintenant je suis là et tout va s’arrangée.

-Comment tu es arrivée ici ?

-J’ai fuit la planque, j’ai croisé des Espagnols et j’ai attérit ici grâce au chaman.

-Je veux que tu reste ici maman, tu seras en sécurité le temps de régler deux trois choses. On va fêter ton retour mam’s.

Aloha prenait un instrument indigène et sous forme de melee racontait ces aventures à sa chère mère…
Revenir en haut Aller en bas
Tanos Delm



Nombre de messages : 58
Age : 23
Date d'inscription : 31/12/2008

Feuille de personnage
Argent: 463 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Jeu 26 Fév - 4:04

Tanos se tenait tout près du feu, plongé dans ses pensées. Il n'écoutait plus le fil des conversations depuis un bon moment, il en avait assez entendu. Il n'était pas "ami" avec Elia et pas plus avec l'autre fille, dont il n'Avait toujours pas appris le nom, mais cela ne l'inquiétait pas trop. Il allait peut-être pouvoir s'excuser avec elles, et même ce réconcilier s'il était chanceux. Non, ce qui l'inquiétait, c'était Aloha. À ses paroles, il avait eu peur de comprendre, et en fouillant dans son regard, il avait su qu'Aloha Ihnoe n'était plus elle-même. Elle semblait haineuse, même envers Jack, haineuse comme jamais il n'avait vu dans le regard de cette femme. De plus, cette épée... Tanos avait toujours eu un penchant pour se faire un avis sur quelqu'un ou quelque chose dès le premier regard, et l'ajuster au fil du temps. Pourtant, la première fois qu'il avait vu cette épée, il avait su qu'elle n'était pas normale, et il continuait de penser qu'elle ne l'était toujours pas. C'était tout simplement qu'il le savait, et qu'il savait très bien que si ce n'était peut-être pas elle qui avait changée ainsi Aloha, elle n'était pas totalement hors du sujet. Il savait que cette histoire n'était pas terminée, et il vu juste. À environ quatre heure du matin, il se réveilla en sursaut. En se promenant un peu dans le camp, il vit qu'il manquait des vivres. Suivant une sombre intuition, il chercha un peu plus... Et hurla de surprise en trouvant deux corps pas trop loin du feu.

Le camp se réveilla en un seul instant. Bientôt, tout le monde s'affolait autour des corps, et Tanos s'éloigna un moment pour respirer un peu. Puis, il compta les personnes dans le camps, et ses doutes se comfirmèrent: Aloha était partie. Il prit son espingole et la chargea, puis la mits sur son dos, et s'empara de ses deux pistolets. Cherchant un peu, il trouva des traces, qui ne pouvaient être autres que celles de la fille. Elles étaient assez simples à suivre. Un moment il se stoppa, comme hésitant, mais avant de pouvoir faire un pas son second l'appela.

Qu'allez vous faire, m'sieur?

Ces hommes n'étaient peut-être pas à leur place, je n'en sais rien, mais même s'ils avaient fait quelque chose d'horrible, ils ne méritaient pas la mort immédiate. Le mien au moins aurait dû être jugé selon mes règles. Aloha a changée, mais il n'est pas de sa tâche de juger qui sont ceux qui méritent de vivre et ceux qui n'en valent pas la peine. Elle a oubliée que même si elle est importante aux yeux de beaucoup, elle est un medoc aux ordres de son capitaine, et ce peut importe son armement. Aloha a oubliée ce que veut dire être un marin. Elle n'Est pas fidèle à sa tâche, et elle à tué deux hommes. Le chatiment, c'est la mort. Je voudrais pouvoir faire une exception, pouvoir changer les choses... Je veux pouvoir intervenir et la faire revenir sur le bon chemin... Mais sinon, elle paiera le même prix qu'ont payés les marins.


Il s'empara d'une bouteille de rhum, comme pour noyer sa désolation, mais se stoppa dans son mouvement. La bouteille empestait le poison. Il ignorait si il y avait un antidote, mais il fallait agir à toute vitesse.

NE TOUCHEZ PAS AU RHUM!!!! IL EST EMPOISONNÉ!

Plusieurs hommes lachèrent leurs bouteilles immédiatement. Trois en avaient déjà bu. Aussitôt, les médecins vérifièrent ces hommes puis les bouteilles. Aucune n'avait été épargnée.

Vous deux! Trouvez-moi un antidote à ça! On est sur une île qui a une des flores les plus développées que j'aie jamais vu! Il y a forcément une plante qui vous aidera. Tous ceux de mon équipage qui tiennent encore debout....

Il jeta un regard sombre aux hommes qui se rejoignirent à lui. Tous savaient quel ordre il allait donner. Tous savaient qui avait eu le temps d'empoisonner le rhum puis de tuer deux hommes pour ensuite s'enfuir.

Aloha a tuée deux hommes, et peut-être causée la mort de trois autres. Elle nous prenait pour des traîtres, des lâches et des assassins.... Et bien donnons lui raisons! Prouvons lui que même les traîtres connaissent la colère, et aussi le désir de vengeance! L'heure de la pitié est passée, pirates! Maintenant vient le temps du chatiment! Tous avec moi!

Et vingt pirates s'enfoncèrent dans la jungle avec une seule idée en tête: venger les morts qu'avait causé Aloha Ihnoe.

_________________
Cette guerre ce gagnera dans le sang de l'Angleterre...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Ven 27 Fév - 11:17



Aloha ne dormait pas vraiment vu les heures qu'ils restaient avant le lever du jour, mais quelque chose perturbait Aloha. Mais oui espèce de crétine des îles! Elia est en danger de mort, Tanos accuse sa soeur d'avoir tout manigencée. Aloha se levait précipitamment, se préparait prenait son armure puis allait chercher son destrier. Elle montait dessus, celui-ci grattait le sol puis s'enfonçait pour aller chercher Elia. Il fallait faire vite, car sa petite sœur est vulnérable contre ces fous. Si Tanos touche un seul de ces cheveux, il signe son arrêt de mort. Maintenant trouvée Elia l'arrachée des griffes de Jack et Tanos. La ramener au village indigène près de Waiekioa et se préparée à la bataille finale. Aloha sait très bien qu'Elia doit se trouver avec eux dans la grotte. Elle contournait le chemin pour revenir à cette grotte avant le lever du soleil. Elle fonçait direction cette grotte, la vie de sa sœur est en jeux. Son destrier fonçait et arrivait pas loin de son objectif qui bien sûr était surveillée. Elle descendait de son destrier et se dirigeait sans aucune peur vers ces marins d'eau douce. Elle utilisait l'ombre pour prendre position et observée. Sa soeur était retenue prisonnière, c'est se qu'elle craignait. Observant se qui ce passait, elle se rapprochait d'Elia. Elle calculait le nombre d'ennemi, une dizaine tout au plus. Elle mettait sa main sur le manche de son épée. Elle voyait que certain de ces marins étaient des pervers et souhaitais violée sa soeur. Elle sortait d'un coup de l'ombre et frappait de toute ces forces le premier marin en face d'Elia. Il tombait mort sur le coup, elle se tenait devant Elia. En tournoyant son épée, elle coupait net les liens qui retenait sa soeur prisonnière. Aloha lui filait une arme plus résistante et plus efficace. Elle fonçait droit sur ces idiots qui lui tirait dessus, avec habilité elle les faisait regrettée d'avoir prêter allégeance aux traitres. Après leur avoir donnée une bonne leçon, Aloha prenait quelque chose et frappait le sol qui laissait s'échapper de la fumée. Elle attrapait Elia au passage pour quitter la grotte et rejoindre son cheval. Cachée, elle enlevait son casque.

-Elia ... je te retrouve en vie je suis très contente. Je m'excuse... tu avais raison je suis lâche de vous avoir abandonnée. Mais enfin notre famille est réuni ici sur cette île...Quelqu'un souhaite te voir. Viens. Je vais t'emmenée en sécurité, dans un endroit ou tu seras reconnue comme héroïne! Nous devons partir au plus vite.

Aloha tendait la main de sa soeur, elle le sait qu'elle est toujours en colère contre l'aînée. Pour finir Aloha aidait sa soeur à monter sur son beau destrier puis alors que le jour se lève. Le destrier les emmenent toute les deux aux villages indigène qui les attendait. Waiekioa regardait Elia et Aloha, le cheval marchait jusqu'à Waiekioa. Il s'inclinait légèrement, Aloha descendait de son cheval avec Elia.

-Elia! Ma fille, merci Aloha tu l'a retrouvée en vie! Nous voilà enfin réunie! On va pouvoir enfin vivre ensemble ici dans ce village.

-Oui vivre ici dans ce village en famille loin de la folie de père! Elia, je dois t'avouer une chose petite soeur. Sparrow et Tanos ne sont pas arrivés sur cette île par pure coïncidence! Cette île a une légende, écoute moi bien. C'est très important Elia. Il y a très très longtemps, une tribu indigène a échoué sur cette île. Comme la végétation était luxuriante et ayant une grande ressource d'eau. Une tribu alliée est arrivée, au début c'était le paradis mais des disputes ont éclatés entre les deux tribues. Une dispute sans fin, alors le chaman de la tribu adverse à lancée une malédiction. L'ouragan qui se trouve ici n'est pas arrivé là comme ça. Ils ont condamnés les deux tribus à ne jamais quitté cette "maudite" île. Or l'autre chaman du nom de Kalikula décide de mettre fin à la guerre. Il faisait forgé cette épée dans un métal mystérieux, les gravures qui se trouvent dessus sont lié à Kalikula. Qui quonque possède cette épée aura une puissance inégalée au combat. Kalikula offrait l'épée à son meilleur guerrier qui gagnait la guerre, elle fut transmise de génération en génération jusqu'à que celle-ci cesse subitement par la mort du dernier descendant du guerrier n'ayant aucun hérité. L'épée attendait la venue de l'Élue. D'après les légendes, elle viendrait par de là les océans pour les libérés Elia. Cette épée m'a choisie, Sparrow et Tanos veulent cette épée. Ils ne sont pas venus ici pour venir me chercher mais pour l'épée...

Elle lui faisait un signe de la tête

-Cette épée ne doit jamais tombée entre de mauvaise main, il va falloir se battre pour la gardée. Et comme j'ai compris Tanos veux me faire payer mes "meurtres" D'après se que tu me racontes, Tanos et Sparrow sont mouillés jusqu'au cou dans les fausses accusations sur toi. Alors comme ça Tanos veux devenir Seigneur Pirate? La liste noire s'allonge, je suis sûr que la Guilde des Contrebandiers serait ravi d'entendre que c'est un traitre. Sans compter Andrew sur son dos et moi même. Il t'a fait du mal, il le payera de sa vie. Ensuite Sparrow...Le navire sur lequel tu as navigué petite soeur n'est pas le BLACK PEARL. C'est le Barnacle son vrai nom, comme je le sais. Son "ami" Hector Barbossa je le connais, je l'ai rencontré lui et son équipage à Port Royal avec le Vrai Black Pearl. Il m'a fait gratuitement la traversée Port Royal - Cuba. Je l'ai vu le navire légendaire, Barbossa c'est moqué de Jack quand je lui ai parlé du Barnacle. Imagine la risée de toute la piraterie...L'important est ici Elia, si je meurs durant cette bataille. Cette épée t'appartiendra de droit! Je vais t'entrainée au combat, car au prochain levée de soleil le ciel sera rouge du sang des innocents. Ils vont essayés de raconter n’importe quoi en disant que j’ai changé à cause de l’épée. Mais sâche cela, j’ai changé le jour ou j’ai découvert des agents de « père » sur son navire ! Ensuite venir me dire que j’allusine ou je mens… Mon intuition me dit que lorsque l’épée de Kalikula sera dévoilée. On verra tout de suite leur vrai intention.

-Tu as raison ma fille, cette épée est bien plus que légendaire, maintenant allons faire la cérémonie de préparation au combat

Elia demande si elles vont devoir ce battre.

-Oui Elia nous sommes pas des pirates mais des guerrières! Notre famille est ainsi!

Aloha se levait présentait la belle épée à sa soeur, elle lui avait préparée un cadeau.

-Apportez le présent, elle va devoir suivre mes traces...

Le sage faisait apporter une armure pour Elia, et une arme digne de cette armure. Elle sifflait, dehors tout le monde se prépare au combat. Aloha emmène sa soeur sous le regarde du chaman et de Waiekioa à cette cérémonie. Les indigènes préparaient cela selon les rites ancestrales de leur culture.
Revenir en haut Aller en bas
Dean Clesh
Bon marin


Nombre de messages : 43
Age : 25
Date d'inscription : 02/01/2009

Feuille de personnage
Argent: 85 Pièces
Compétences:
Equipement:

MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Sam 28 Fév - 18:25

Il se passait des choses étranges ces derniers temps, Dean était revenu avec les deux femmes au campement, mais Aloha n'y était pas restée longtemps et Tanos était parti le matin, des matelots avaient dit à Dean qu'Aloha était devenue une meurtrière et qu'elle avait empoisonné deux pirates et d'autres allaient peut être mourir ... Dean n'y comprenait rien, Aloha avait changé mais là elle avait trop changé au gout de Dean qui ne savait plus quoi faire. Il était hors de question pour lui de faire du mal à Aloha et hors de question qu'il tue Tanos qui avait fait beaucoup pour lui, pourtant Dean devait choisir un camp et le choix était dur.

Il se mit dans un coin seul, à l'écart du campement, le dos appuyé contre un arbre, il devait continuer son rêve, et pour cela il devait quitter cette île mais pas sans avoir fait quelque chose. Il regarda son pistolet, il venait de le charger, il était prêt à s'en servir, mais à l'égard de qui ? Le capitaine Jack Sparrow était au campement, qu'avait-il en tête lui ? C'est à ce moment là que Dean eut soudain une idée, il devait quitter l'île et il en connaissait un moyen. Il se leva et regarda les matelots du campement, puis brusquement il se mit à courir, il passa au-dessus d'un buisson et s'enfonça dans la forêt, un matelot s'était levé sur le camp et se demandait ce qu'avait en tête Dean. Le jeune pirate courut à toute vitesse, il serait presque impossible de le rattraper, il traversa une bonne partie de l'île avant d'arriver au lieu qu'il souhaitait, une immense cascade était présente devant lui, deux pirates étaient face à lui et ces derniers n'étaient pas commodes, Dean visa l'un des deux et dit d'un ton à en faire trembler plus d'un.


- Amenez-moi votre chef ! Vite !

Les deux pirates montèrent un escalier de bois puis disparurent derrière une falaise. Ils redescendirent quelques minutes plus tard avec le capitaine des pirates de l'île. Celui-ci marcha vers Dean, il avait une arme qui intéressait fortement Dean, un sabre dont le manche était incrusté de joyaux. Dean pointa son arme vers le capitaine sans fléchir.

- Que veux-tu étranger ?

- Ton navire et des hommes ! Et également ton sabre, si ce n'est guère trop te demander !

- Tu veux rire pas vrai ? Tu es seul, je suis entouré de pirates qui n'auront guère de mal à te tuer et tu oses me défier ?

- Oh c'est simple s'ils me tuent, ils auront tout de même un mort dans leur rang et ce mort ce sera ton cadavre qui moisira dans cette île.

Les pirates braquèrent leur pistolet sur Dean qui continuait de viser le chef pirate. Ce dernier baissa enfin la tête puis regarda ses hommes.

- Désolé chers amis, mais ma vie compte plus que tout le reste, part pirate, ne remets plus les pieds sur cette île, prends les hommes que tu voudras, mon navire se trouve derrière la cascade au Sud de l'île, la tempête y est beaucoup moins forte de ce côté-là.

- Je prendrais quinze hommes, et merci pour ta bienveillante coopération, tu reverras sans doute tes hommes, pour le moment je désire quitter cette île.

Dean passa devant le capitaine, et prit son épée, il regarda la lame qui était si bien aiguisée, qu'un simple effleurement pourrait engendre une perte d'un doigt. Dean partit avec les 10 hommes et se dirigea vers le navire. Ce n'était pas vraiment ce genre d'aventure là que rêvait Dean, il aurait souhaiter que cela se passe autrement, mais il ne pouvait trahir aucun de ses amis...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La réunification ( tout )   Aujourd'hui à 19:07

Revenir en haut Aller en bas
 
La réunification ( tout )
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les aventuriers vont jamais tout droit...
» Quand la vie va tout va!!! [PV: toute la clic^^]
» Le plus féroce de tout les chiens... Mouk!
» La Chasse, tout un art ... [ Braise ]
» Amis, envers et contre tout [ PV ]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Les Pirates Des Caraïbes :: Hors Sujet :: Corbeille :: Zone RP-
Sauter vers: